Ensemble, faisons progresser la prise en charge des troubles du comportement alimentaire

Get Adobe Flash player

Les thérapies pour l'anorexie, la boulimie et l'hyperphagie

Les thérapies pour l'anorexie, la boulimie et l'hyperphagieIl n'y a pas qu'une seule thérapie pour sortir des TCA tel l'anorexie, la boulimie et l'hyperphagie, la bigorexie, la prégorexie mais quasiment autant de thérapies que de personnes atteintes.

Le sujet va passer par plusieurs phases.  La première étant le plus souvent le déni de la maladie.  Il sera difficile d'aider efficacement une personne ne se reconnaissant pas "malade". Ensuite le sujet va petit à petit prendre conscience du problème et demander de l'aide. L'évolution sera sans doute très lente, mais il est important de respecter un certain rythme permettant au physique et au psychique de s'accorder, de cohabiter plus sereinement.  Une prise de poids brutale aboutira bien souvent à une rechute.

Pour l'entourage, cette période d'évolution très lente va être également très difficile.  Vous aurez envie que ça aille plus vite, beaucoup plus vite, tant la vie de famille finit par être réglée par la maladie.

Patience, confiance, sécurité, respect seront indispensables à ce cheminement...

Le sujet doit se faire accompagner de manière pluridisciplinaire: sur le plan médical, nutritionnel, psychologique, familial et corporel.

Il est vivement conseillé à la famille de se faire aider aussi.  Il est difficile d'être atteint d'un trouble alimentaire, mais il est intolérable pour un parent, un proche de voir une personne aimée fondre, se perdre dans les méandres de son trouble.

Chacun peut choisir sa thérapie suivant ce qu'il sent être juste pour lui/elle.  Que cette thérapie soit comportementale, analytique, systémique... ou un mélange, ou encore une succession des diverses thérapies.  On ne fera pas forcément tout le chemin de guérison avec un seul thérapeute/psychiatre.  Chaque accompagnant permettra de faire un bout de chemin, d'ouvrir des portes, des horizons que nous nous croyions incapables de voir, d'entrevoir.

Parfois, l'hospitalisation sera nécessaire, voire indispensable.  Veuillons à ce qu'elle se passe dans un climat de confiance, de respect mutuel.

Dès lors, il conviendra avec l'aide de l'entourage, du corps médical d'opter pour une thérapie la mieux adaptée au malade.

 

 


Copyright © 2013 - 2016. Anorexie Boulimie Ensemble asbl - Belgique